Le vent tourne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le vent tourne.

Message par Life le Ven 15 Fév - 5:13

Le jeune Xelor marchait à pas lents et réguliers, ses bottes immaculées claquaient sur les pavés. La pluie trempait sa tunique et alourdissait sa promenade, mais il n'y prêtait pas attention. C'était apaisant. Le clair de lune l'accompagnait dans cette balade nocturne.
Chacun de ses pas le rapprochait un peu plus de la maison où il avait cru apprendre les secrets du succès. Tous ces gens qui voulaient lui apprendre une nouvelle façon de vivre, pourquoi ? Il n'avait après tout rien de plus que les autres, à part le fait d'avoir tout quitté pour se raccrocher à son rêve. Mais il ne se targuait pas de ce sacrifice ; au contraire, il s'était contenté de vivre le plus normalement du monde et avait essayé de créer des liens avec quelques-uns de ces mercenaires qui semblaient mener la vie parfaite.
La pluie s'intensifiait, l'orage serait sans doute violent.
Après tout, ses efforts ne s'étaient pas limités à tout quitter pour découvrir de nouveaux horizons, il avait enchaîné candidature sur candidature pour tenter de se faire une place dans cette société étrangère. Il avait laborieusement tenté d'intégrer une guilde prestigieuse - avec succès -. Mais les quelques tentatives de trouver des atomes crochus s'étaient révélés vains et le découragement s'était rapidement installé.
"Voilà à quoi se résume la société." se disait-il. D'une part ceux qui sont extravagants, délurés, bref prêts à tout pour se démarquer des autres grâce à leurs aptitudes ou personnalités ; et d'autre part ceux qui restent dans l'ombre, préférant la discrétion à la déception.
"Tu te rends compte que tu as failli être élu Meilleur Apprenti aux Sérianes d'Or ?" lui disait-on encore la veille. "A quoi ça rime de "presque recevoir un titre" ?" ricanait-il intérieurement. Encore une fois, il se prouvait à lui-même qu'il n'était ni bon, ni mauvais. Moyen en tout, en somme. "Après tout, un Sériane en plus ou en moins !"
Il eut un rictus amer. Son esprit ressassait les pensées sombres sous la pluie qui fouettait violemment son visage.
Il tourna au coin de la ruelle et admira la beauté de la maison mercenaire plongée dans la pénombre totale, avec le clair de lune rayonnant pour seul éclairage. Il s'approcha du panneau d'affichage où les Sérianes avaient l'habitude de placarder leurs annonces. Ses mains gantées sortirent une lettre de sa besace. Il se demanda s'il prenait la bonne décision en contemplant le sceau de la missive.
"Il est trop tard pour renoncer maintenant." tenta-t-il de se convaincre. Il placarda sa lettre sur le panneau et s'éloigna d'un air décidé, remontant le col de sa toge.
Il hésita et se retourna une dernière fois, posa son uniforme Sériane devant le panneau et s'éloigna, les yeux rivés sur l'horizon.

La lettre exprimait sa pensée en ces termes :


Sérianes,

Si la formule d'appel de cette lettre ne comporte pas de nom, c'est parce qu'elle n'est destinée à personne en particulier.
Celle-ci s'adresse à tous les apprentis et Sérianes du Clan.

Je retourne chez les miens, dans ma dimension. Ma terre natale me manque.
Je ne suis sans doute pas le plus sociable des Xelors qu'il vous a été donné de rencontrer, et je le reconnais.
Admettez seulement qu'il n'est pas facile de se créer une nouvelle vie à partir de rien.
Vous ne savez pas tout de moi, très peu à vrai dire, mais quelle importance finalement ? Je ne serai bientôt plus qu'un souvenir, et un nom gravé sur un parchemin des archivistes.
Je n'aurai jamais l'occasion de vous raconter que les mercenaires ont été annihilé dans ma dimension, où leurs nombreux ennemis les ont vaincus. D'où ma fuite en avant vers un nouveau monde que je croyais meilleur.

Durant ces quelques semaines j'ai tout de même eu l'occasion de sympathiser avec quelques-uns d'entre vous. L'heure est aux éloges et je ne serai pas avare.
Je remercie ma tutrice Ecaliya de m'avoir pris sous son aile - ou plutôt sous sa patte - et d'avoir fait preuve d'autant de patience avec un apprenti pas toujours discipliné. Je me sens un peu honteux de n'avoir pas pu lui prouver ma détermination et mes qualités.
Je remercie également la GS Death, qui m'a recruté, d'avoir cru en moi et de m'avoir donné une chance de devenir Sériane.
J'ai aussi une pensée pour tous les apprentis que j'ai côtoyé et dont certains - j'en suis persuadé - atteindront des sommets.
Et pour terminer, je remercie particulièrement le Sériane Gin-Tonic qui m'a écouté dans mes moments de doute et m'a aidé à prendre la bonne décision.

C'est ici que je vous fais mes adieux. Je vous souhaite sincèrement le meilleur pour votre avenir, et que Xelor veille sur vous.
Ce fut un honneur de servir à vos côtés.

Longue vie aux Sérianes !

avatar
Life
Moskito

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 21
Qualité : Motivé !
Divinité : Xelor
Guilde : Ketru En Kevra
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vent tourne.

Message par Dry-Gin le Ven 15 Fév - 5:35

Tu m'as tout expliqué hier et donc je ne dirais rien de bien gros puisque je t'ai tout dit jusqu'à présent. Mais un adieu de plus ne fais jamais de mal hein? ^^

Je te souhaite une bonne continuation Life! J'espère bien qu'un jour, nos chemins se recroiseront, et j'espère qu'il n'est pas très loin. Je tiens à souligner que tu n'étais pas qu'un simple Apprenti Sériane, tu étais un extraordinaire Apprenti Sériane. Je sais que tu doutes de ton passage et tu crois qu'il ne sera pas très mémorable dut à ton rang, mais sâche que: Ce n'est pas les Ailes qui forgent le Sériane, mais plutôt le Sériane qui forge ses ailes.(copyright sur cette phrase. *plisse les yeux*)

Le reste je te l'ai dis et je ne raconterai donc pas notre discussion d'hier, mais rappelle toi que tu as des amis ici aussi! ^^

Revient nous voir mon cher ami Xelor!

Aurevoir.


Dernière édition par Gin-Tonic le Ven 15 Fév - 6:19, édité 1 fois
avatar
Dry-Gin
Craqueleur

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 20
Qualité : Animateur de bonne qualité à vendre.
Divinité : Sacrieur
Guilde : Les Vagues à Bond
Date d'inscription : 02/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vent tourne.

Message par Ken-Thal le Ven 15 Fév - 6:00

A la lecture de ce nouveau parchemin, L'ecaflip non-roux eu un mine un peu triste.
De la deception melée de regret.
Deception de ne pas avoir pu mieux connaitre ce petit Xelor pourtant prometteur.
Regret de ne pas avoir pu l'empecher de partir.
Un Seriane de plus ou de moins ça ne change rien pouvait se dire certain...
Mais un Seriane, aussi actif qu'il soit, aussi populaire ou timide qu'il soit reste un Frere de Clan.
Et perdre un Frere de Clan, c'est comme perdre un membre de sa famille, c'est une dechirure qui ne cicatrisera jamais vraiment...

Il sorti donc un bout de parchemin et sa mine de carbone et écrivit ces mots


Ah bah merde alors!

s'naze ça j'aurais même pas pu boire une binouze avec toi Life...
Bon bah...
A la prochaine, j'espere qu'on se reverra quand même, que tu passeras nous revoir, le peu que je t'ai vu tu avais l'air sympa donc c'est dommage que tu partes...

mais bon s'la vie, donc bon retour chez les tiens et aies une longue vie^^

Force honneur et Binouze comme on dit par chez nous!

Il sorti sa cape rapiécée de son sac et repris la route vers la maison de Guilde d'Astrub pour enfin se réchauffer sous la couette...
La pluie continuait de tomber et un éclair zebra le ciel


"Foutu temps d'Astrub, vivement mes vacances sur Moon..."

Il savait que ça n'avait aucun rapport mais préférait éviter de penser à son Frere d'Arme parti...
avatar
Ken-Thal
Kimbo

Masculin Nombre de messages : 1440
Age : 34
Qualité : Pirate Mercenaire Hors-la-loi
Divinité : La Binouze
Guilde : Radio Barbu
Date d'inscription : 24/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vent tourne.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum